Une Histoire des langues de l’Alsace / Dominique Huck.- la Nuée Bleue, 2015

Interroger les langues parlées et écrites en Alsace passe par un retour sur l’histoire complexe de la région. L’histoire culturelle et évènementielle, mais aussi l’histoire de l’action politique sur les langues pèsent sur l’usage des ces dernières. L’Alsace, placée à la limite des mondes roman et germanique, est caractérisée par l’usage de parlers germaniques hérités des Alamans et des Francs. A partir du XVIIe siècle, le français se répand mais les dialectes et l’allemand restent largement pratiqués jusqu’en 1870. Entre 1870 et 1918, le dialecte est un vecteur des revendications identitaires alsaciennes. Après 1918 et le retour de l’Alsace à la France, les questions linguistiques vont connaître d’autres développements  liés à ce changement d’appartenance politique.

Avec cet ouvrage sans parti-pris, Dominique Huck, professeur de dialectologie et de sociolinguistique à l’Université de Strasbourg, éclaire le destin singulier de l’Alsace et de ses langues.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *