Parchemins et jardins : les jardins strasbourgeois du moyen âge à nos jours. – La Nuée bleue, Archives de la Ville et de la Communauté urbaine de Strasbourg, 2004.

Cet ouvrage richement illustré accompagnait en 2004 l’exposition « Parchemins et jardins » présentée dans les locaux des Archives de la Ville et de la Communauté urbaine de Strasbourg. Il permet de découvrir comment les jardins, qu’ils soient d’agrément, maraîchers, scolaires ou ouvriers ont pu marquer au fil des siècles le tissu urbain et les paysages strasbourgeois. Dès le Moyen âge les jardins étaient au cœur même de la ville. A partir du XVIIIe siècle, ils ne sont plus uniquement nourriciers ou guérisseurs, mais s’ouvrent à l’agrément et à la promenade.

C’est alors qu’ont été aménagés les parcs de l’Orangerie et des Contades. Le vingtième siècle a permis le développement périurbain des jardins familiers et ouvriers comme ceux du Stockfeld.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *