Alfred Kastler : Prix Nobel de physique / Jean-Paul Sorg. – Strasbourg : Vent d’est, 2013.

Avec cette publication de 64 pages largement illustrées,                                                             le poète et philosophe Jean-Paul Sorg se penche sur l’itinéraire complexe du physicien Alfred Kastler, prix Nobel de physique en 1966 pour ses travaux de recherche sur le «pompage optique». Né en 1902 à Guebwiller, Alfred Kastler a assimilé, du fait des aléas de l’histoire, une double culture, allemande d’abord, puis française. Jeune, il se rêvait poète et écrivain, mais c’est vers les sciences qu’il se tourna, attiré par l’universalité du langage mathématique.
A la surprise de beaucoup, il publie dans les années soixante, un recueil de poèmes en allemande intitulé « Europe ». Dans son essai « Etrange matière » il jette un regard critique sur le travail des chercheurs.

Il fut également un ardent défenseur du bilinguisme en Alsace à une époque où l’allemand littéraire n’y était pas une langue familière.
Jean-Paul Sorg souligne également les nombreux engagements d’Alfred Kastler en direction des droits de l’homme, de la paix et en matière de protection des animaux.

Voir également sur le réseau des bibliothèques du Haut-Rhin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *