Nazisme, science et médecine. – Glyphe, 2015

En 1988 aux Etats-Unis, des scientifiques s’émeuvent pour la première fois de l’utilisation de données provenant d’expérimentations humaines réalisées au camp de concentration du Struthof en Alsace. Cet ouvrage fait suite à un colloque organisé à Strasbourg en 2005 sur la question de la pratique de la médecine aux prises avec le nazisme. Il interroge notamment le rôle de la¨Reichsuniversität Strassburg dans le programme de recherche à partir d’expérimentations humaines. Le livre croise des regards français et allemands sur les crimes et les responsables de ces terribles expérimentations qui étaient des médecins parfaitement reconnus comme scientifiques dans le contexte de l’époque.

Dans la deuxième partie de l’ouvrage des témoignages et des approches historiques récentes, permettent derrière les chiffres de mettre des noms aux victimes de la recherche biomédicale entre 1941 et 1945.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Le site du camp de concentration du Struthof en Alsace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *