Archives mensuelles : décembre 2017

La Neustadt de Strasbourg : un laboratoire urbain 1871-1930. – Lieux dits, 2017

Durant longtemps, l’architecture strasbourgeoise de  l’époque du Reichsland a été dénigrée tant par les habitants que par les spécialistes. La Neustadt constitue pourtant une page majeure de l’histoire urbaine de Strasbourg. Le chantier de ce quartier permit presque de tripler la surface de la ville. Cette extension nécessita près de 50 ans de travaux et mobilisa environ 800 maîtres d’œuvres. Souvent grandiose le nouveau quartier ne manque pas d’homogénéité alors que les façades et les villas Jugndstil lui confèrent un charme indéniable.

 
Richement illustré, cet ouvrage reprend l’étude très complète menée par l’Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Grand Est.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Article Wikipédia sur la Neustadt de Strasbourg

Haïkus alsaciens / Lina Ritter. – Arfuyen, 2017

366 haïkus, un par jour pour une année bissextile. C’est en 1965 que furent publiés pour la première fois et à compte d’auteur les Haïkus alsaciens de Lina Ritter. L’originalité de sa poésie tient essentiellement à son traitement du dialecte sundgauvien. Ces haïkus tiennent tout à la fois du collectage et du pastiche note dans son importante  préface à la présente édition le poète Jean-Paul Sorg.

 

 

Traduit pour la première fois de l’alémanique par Jean-Paul Gunstett, ce recueil est aussi l’occasion de découvrir une auteure dont le destin singulier symbolise celui d’une région et d’un peuple déchirés par l’histoire.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Article de Wikipedia sur Lina Ritter

 

 

Chronik meiner Strasse / Barbara Honigmann. – Hanser, 2015

Arrivée de Berlin-Est en 1984, Barbara Honigmann raconte dans « Chronik meiner Strasse » son quotidien dans la rue qu’elle habite depuis des années à Strasbourg. La rue et le quartier ne sont pas particulièrement attrayants. Ici, il n’y a ni jardins publics, ni Parlement européen, ni de Cathédrale. Elle écrit sur ses voisins qui viennent de tous les coins du monde. Ce sont principalement des migrants juifs, arabes, turcs, kurdes, pakistanais, iraniens, africains et asiatiques. Barbara Honigmann mêle à son récit des souvenirs personnels et des réflexions sur les grands et petits évènements qui ont marqué sa vie.

 
Barbara Honigmann est née à Berlin-Est, dramaturge et écrivain,elle a reçu en Allemagne de nombreux prix littéraires dont le prestigieux prix Kleist en 2000.

Voir également l’article de Wikipedia consacré à Barabara Honigmann

L’art de l’enfance Tomi Ungerer 1935-1953. – Musées de la Ville de Strasbourg, 2017

Entre 1935 et 1953, Tomi Ungerer a réalisé 600 dessins. Ceux-ci furent soigneusement collectés par sa mère au fil des ans. Dès les premiers dessins, la vie quotidienne constitue un motif central. La guerre inspirera le jeune Tomi jusqu’en 1945. Ses dessins de la période 1940-1945 constituent un témoignage graphique incomparable sur l’occupation et la guerre en Alsace. Mais au-delà de l’aspect documentaire tous ces dessins d’enfance montrent surtout toute la richesse d’inspiration d’un grand dessinateur en devenir.

 

Cet ouvrage accompagnait l’exposition « L’Art de l’enfance » présentée en 1917 au Musée Tomi Ungerer.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Découvrir la collection Ungerer sur le site du Musée Ungerer de Strasbourg