Archives mensuelles : novembre 2015

Brumath-Brocomagus : capitale de la cité des Triboques . – Musées de la ville de Strasbourg, 2015.

Les tribocques sont un peuple gaulois installé à l’époque romaine en Basse-Alsace. Ils avaient alors comme capitale Brocomagus, l’actuelle Brumath.                                             Cette publication, qui accompagne une importante exposition du Musée archéologique de Strasbourg, présente l’état actuel des connaissances concernant l’évolution du peuplement et l’histoire de Brocomagus.   De nombreux aspects de la vie urbaine à l’époque gallo-romaine sont abordés, comme l’habitat, la vie quotidienne, l’artisanat et le commerce, la religion.

Durant les cinq siècles de la présence romaine, Brocomagus occupa une place centrale en Basse Alsace. La Cité se développa en liaison avec le camp légionnaire très proche d’Argentorate.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin.

Souvenirs de mon enfance / Albert Schweitzer. Albin Michel, 2015.

Réédités à l’occasion du cinquantenaire de la mort d’Albert Schweitzer à Lambaréné, ces souvenirs constituent un document unique, à l’origine publié  en allemand, sur l’enfance alsacienne de ce prix Nobel de la paix. L’ouvrage a été rédigé en 1924. Il témoigne de l’attachement d’Albert Schweitzer à ses origines alsaciennes qui le placent d’emblée à la croisée de deux cultures. Né à Kaysersberg en 1875, Albert Schweitzer a une enfance heureuse et proche de la nature. Il fréquente l’école de Gunsbach, puis celle de Munster. Il fait ses études secondaires à Mulhouse (1888-1893). Hébergé par un grand-oncle et sa femme, il y prend des cours de piano et d’orgue avec Eugène Münch qui l’introduit à la musique de Beethoven et de Bach.

 

A la fin de ses souvenirs d’enfance, l’exigeant humaniste qu’est devenu Albert Schweitzer témoigne sa gratitude aux très nombreuses personnes qui ont pu influencer son parcours. Il exprime également son souci de vouloir conserver intact l’idéalisme juvénile de ses années d’apprentissage.

 
Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Voir également l’article Wikipedia consacré à Albert Schweitzer

Paul Welsch ou le réalisme poétique en peinture / Christian Claude. Do Bentzinger, 2015.

Le peintre Paul Welsch est né à Strasbourg le 26 juillet 1889. Formé aux écoles strasbourgeoise et munichoise, il suit dès 1911 à Paris les cours de Maurice Denis. Il s’installera définitivement dans la capitale après la Grande guerre. De par son appartenance au « Groupe de Mai », il restera cependant très lié à la vie artistique strasbourgeoise.
Sa peinture, inspirée par celle de Paul Cézanne, d’abord mouvementée et puis géométrique, s’oriente au fil des ans vers plus de sérénité avec des teintes très personnelles.

 
L’artiste s’est également largement consacré à l’illustration de livres ainsi qu’à la gravure.
De nombreux musées possèdent une ou plusieurs œuvres de Paul Welsch, comme le Musée national d’art moderne de Paris, le Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg ou le Musée Unterlinden de Colmar.
Pour cet ouvrage, Christian Claude est retourné sur les principaux lieux peints par l’artiste.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Voir également le site consacré à Paul Welsch