Archives mensuelles : mai 2015

DiverCité : Dans la Cité ouvrière de Mulhouse / Luc Georges et Bernard Jacqué. – Médiapop, 2014.

 

La Cité ouvrière de Mulhouse, construite dans la deuxième moitié du XIXe siècle, concentre aujourd’hui toute la richesse, mais aussi toute les problématiques de la ville. C’est à Jean Dollfus, fondateur de l’entreprise DMC que l’on doit sa concrétisation.
Cet ouvrage est à la fois un livre de photographies et une présentation de la Cité dans une perspective historique.
Le travail du photographe Luc Georges interroge le devenir de la Cité 150 ans après la construction de la première maison. Qui l’habite ? Quelle transformation ?
S’y côtoient avec parfois quelques heurts, des familles d’origines et d’ethnies différentes. Tous les habitants essaient de cohabiter et tous ont travaillé beaucoup pour devenir propriétaire de leur maison.
Ce livre est un original appel au vivre ensemble contre les tentations de rejet de l’autre et de repli identitaire.
Bernard Jacqué,  l’auteur de la partie historique est conservateur du Musée du papier peint de Rixheim, il a également publié de nombreux articles concernant l’histoire du logement ouvrier, social et populaire à Mulhouse.

Voir également sur le réseau des bibliothèques du Haut-Rhin

Voir également sur le le site du photographe Luc Georges

Carte archéologique de la Gaule : Le Haut-Rhin 68 / Muriel Zehner. –Ministère de la culture, Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 1998.

En 1998, l’Académie des Inscriptions des Inscriptions et Belles lettres publiait 3 volumes de sa « Carte Archéologique de la Gaule » consacrés à l’Alsace, ce volume concerne la Haut-Alsace.Il contient une synthèse sur l’histoire du peuplement local, de même qu’un inventaire des découvertes archéologiques commune par commune, pour la protohistoire et les périodes romaine et mérovingienne.
A l’âge du fer, le Rhin ne formait pas une frontière et des parentés culturelles fortes existaient entre les tribus des celtes et des germains des deux côtés du fleuve. C’est la conquête romaine de la Gaule qui a transformé le fleuve en frontière politique.
En raison de sa situation l’Alsace connue une romanisation marquée avec présence de camps et de légions romaines.
De nombreuses illustrations accompagnent la description des découvertes faites dans le département du Haut-Rhin.

Voir également sur le réseau des bibliothèques du Haut-Rhin

 

Schrei / Sylvie Reff. – BF, 2014.

Ce recueil contient deux récits. «De Zopf : la natte » est le récit d’une vieille paysanne alsacienne. Au quinzième jour de séjour en maison de retraite, on lui coupa sa natte, sa langue, sa vie. « De Zwang : la contrainte » est celui d’un père, jadis incorporé de force, qui supplie sa fille de l’achever.
D’une grande intensité poétique, les deux textes mélangent le dialecte, le français et l’allemand en une seule langue de vie.
Pour exprimer l’indicible de l’émotion et des existences tues, Sylvie Reff écrivain et chanteuse trilingue, bouscule ici magistralement les normes de l’écriture en faisant dialoguer les trois langues d’Alsace.

Voir également sur le réseau des bibliothèques du Haut-Rhin

Voir également une vidéo de présentation de l’ouvrage

Voir également une vidéo  » Sylvie Reff chantant un extrait de Schrei « 

La Passion de l’antiquité : six siècles de recherches archéologiques en Alsace / Bernadette Schnitzler. – Publications de la Société savante d’Alsace, 1998.

En Alsace, l’histoire de l’archéologie est marquée par les  vicissitudes qui ont marquées cette région-frontière et plus que dans d’autres lieux, la passion pour les vestiges du passé y a été un élément de la constitution d’une solide mémoire collective.
Dans cet ouvrage qu’elle consacre à l’histoire des recherches archéologiques menées en Alsace, Bernadette Schnitzler retrace l’aventure des hommes qui depuis le Moyen Age se sont penchés avec passion sur les vestiges du passé.
A partir du XIXe siècle, l’archéologie aura cependant malheureusement à souffrir des discours nationalistes et propagandistes de tous genres. L’Alsace sera particulièrement touchée par les  visions idéologiques  destructrices des nationaux socialistes.

  Bernadette Schnitzler, conservateur du Musée archéologique de Strasbourg, revient dans ce retour sur sa discipline sur les conditions des découvertes et des fouilles menées dans la région. Elle présente également l’évolution de la présentation des collections d’objets et de leur mise en valeur dans les principaux musées.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Trésors d’archéologie / Musée historique de Mulhouse. JDM, 2011

« Trésors d’archéologie » est une présentation de la nouvelle salle d’archéologie du Musée historique de Mulhouse. Préfacé par Yves Coppens, cet ouvrage collectif a pu bénéficier de la participation des meilleurs archéologues de la région.
Depuis la fin du 19ième siècle, la ville de Mulhouse a constitué d’importantes collections archéologiques issues des fouilles effectuées dans la moitié sud du département.
Cette présentation permet la découverte de nombreux objets provenant de sites connus comme celui de la nécropole néolithique de Mulhouse-est ou encore celui de la résidence princière du Britzgyberg à Illfurth. Les résultats de fouilles plus récentes sont également exposés comme ceux des vestiges gallo-romains de Kembs.
Le livre s’articule autour de trois parties : « Nos ancêtres révélés par l’archéologie », « L’archéologie à Mulhouse et en sud-Alsace », et « Pour mieux comprendre l’archéologie ».
Les très belles photographies d’Olivier Heckendorf mettent ici en valeur un riche patrimoine resté inaccessible au public durant plus d’une quinzaine d’années.

Voir également sur le site du réseau des bibliothèques du Haut-Rhin

Voir également sur le site du Conseil consultatif du patrimoine mulhousien