Archives mensuelles : janvier 2015

Orchidées d’Alsace et régions proches / Damien Martinak

E1603100594n Alsace, l’on dénombre pas moins d’une cinquantaine d’espèces d’orchidées sauvages. En général de tailles modestes et fragiles, elles sont d’une très grande beauté. Certaines espèces sont aujourd’hui malheureusement menacées d’extinction. Beaucoup d’habitants ignorent encore trop souvent leur présence dans la région.
Damien Martinak, l’auteur de ce blog est un passionné de ces plantes et leur a consacré un guide aux éditions Vent d’est en 2014.
Chaque espèce fait l’objet d’un article illustré d’une photographie et d’une planche d’herbier. Des liens permettent de consulter une cartographie et facilitent la localisation des plantes.                                                                                                   cephalanthera longifolia
Une quinzaine d’entrées supplémentaires sur le sujet complètent les accès par espèces.Elles permettent ainsi une découverte des biotopes et proposent de nombreuses photographies.

Voir le site « Orchidées d’Alsace et régions proches « 

Voir également sur le réseau des bibliothèques du Haut-Rhin

Lithothèque d’Alsace / Académie de Strasbourg

rossberg_orgues5-200x300Conçue pour les enseignants, cette lithothèque d’Alsace intéressera également un public plus large d’amateurs soucieux de connaître les richesses géologiques de la région.
Ce site propose essentiellement une sélection de sites géologiques abondamment commentés. Pour chacun d’eux une sortie sur le terrain est proposée, en Alsace, mais également non loin de la frontière, en Allemagne ou en Suisse.
Cette lithothèque est complétée par une présentation synthétique de la géologie régionale ainsi que des musées et des ressources locales.
De nombreux liens donnent accès à des informations aussi diverses que variées liées au sujet.

Orgues volcaniques (Rossberg)

Voir le site de la lithothèque d’Alsace

Le Grand livre des minéraux d’Alsace / Jean-Luc Hohl. – La Nuée bleue, 2007.

9782716507035FSPour cette description très complète du patrimoine minéralogique de l’Alsace, Jean-luc Hohl a choisi de présenter une vingtaine de sites qu’il a identifié du nord au sud de la région. Chaque site fait l’objet d’une présentation géologique. Les différents minéraux présents y sont localisés et décrits avec une grande rigueur scientifique.
L’ouvrage bénéficie d’une iconographie exceptionnelle, l’auteur étant à la fois un minéralogiste passionné et un remarquable photographe.
Cet ouvrage est également un plaidoyer pour la conservation de ce patrimoine d’une richesse trop peu connue, menacé par l’érosion la surexploitation et l’absence de législation.

Voir également sur le réseau des bibliothèques du Haut-Rhin

Atlas de répartition des mammifères d’Alsace. – GEPMA, 2014. – (Atlas de la faune d’Alsace)

couv  Ce très bel atlas des mammifères d’Alsace est un livre de 740 pages dont la réalisation a  été coordonnée par le GEPMA (Groupe d’étude et de protection des mammifères d’Alsace). Les plus grands spécialistes ont contribué à cet ouvrage en fournissant les textes et les photographies.
Chacune des 76 espèces de mammifères étudiées fait l’objet d’un article très détaillé. Des cartes avec un maillage de territoires de 5×5 Km permettent de localiser les aires de présence des différentes espèces.
L’atlas est basé sur la collecte entre 2000 et 2011 de plus de 40 000 données.

Ce travail collectif a nécessité la participation de nombreux collaborateurs.

Depuis 1980 aucun ouvrage similaire n’avait été publié et en trente ans le statut de nombreux mammifères régionaux a bien changé. Des espèces ont été réintroduites (chamois, lynx boréal…), d’autres comme le grand hamster sont en voie d’extinction.
Cet atlas abondamment illustré intéressera  de nombreux spécialistes et professionnels, mais également de très nombreuses personnes simplement curieuses de nature et d’environnement.

Voir également sur le réseau des bibliothèques du Haut-Rhin

Voir également sur le site du GEPMA

L’Alsace d’Albert Kahn : premières photographies couleurs 1917-1921/ Vladimir Vasak, Dominique Jung, Pascal Lemaître . – G. Klopp, 2009.

L’ Al9782911992650,0-568104sace d’Albert Kahn, c’est l’Alsace des années qui suivirent la fin de la première guerre mondiale. Albert Kahn était un banquier originaire de Marmoutier installé à Paris après la guerre de 1870.
Animé d’idéalisme, il pensait que la paix universelle était indissociable de la connaissance des autres. Il envoya à partir de 1909 des opérateurs sur différents continents pour en ramener des photographies en couleurs alors appelées autochromes. Le procédé venait d’être inventé par les frères Lumière.
Sensible au devenir de sa province natale après 1918, Albert Kahn y envoya une mission photographique qui nous a laissé un témoignage unique de cette période décisive de l’histoire de la région.
Réunis pour la première fois dans cet ouvrage, ces autochromes d’une qualité exceptionnelle donnent une image très picturale de l’Alsace avec un quelque chose d’étrange dans le rendu des paysages et des scènes de la vie quotidienne.
Plusieurs textes exposent le contexte historique de l’époque et les ambiguïtés qui accompagnèrent le retour de l’Alsace à la France.

voir également sur le réseau des bibliothèques du Haut-Rhin

voir également sur la site du Musée Albert Kahn

 

Les Travaux et les jours : Lothar von Seebach peintre de l’Alsace 1900 / Brigitte Wilke . – La Nuée bleue, 2003.

vonseebach1eBONLothar von Seebach (1853-1930), est issu d’une famille de la noblesse allemande liée depuis des siècles à l’Alsace. Il s’installa en Alsace en 1875 où il se consacra à la peinture devenant un observateur attentif d’une région en pleine mutation.
Durant une cinquantaine d’années l’artiste « oeuvra » dans son atelier perché dans la grande tour de la porte de l’Hôpital à Strasbourg d’où il pouvait voir les pittoresques maisons de la vieille ville et observer la fouille grouillante des rues alentours.
Avec Emile Stahl, Lothar von Seebach est à l’origine d’un important courant de peinture réaliste que suivirent de nombreux peintres alsaciens. Influencé par l’impressionnisme parisien, son style se caractérise par une palette claire et fraîche ainsi qu’une facture des touches de peinture légère avec un éparpillement des couleurs.
S’il fut le talentueux peintre de la vie urbaine avec ses scènes de rue et ses métiers disparus, il réalisa également de magnifiques paysages de la campagne alsacienne et des bords du Rhin.
Brigitte Wilke, l’auteur de cet ouvrage très complet sur la vie et l’œuvre de Lothar von Seebach est docteur en histoire de l’art (université de Freiburg in Breisgau). Elle a organisé plusieurs expositions de cet artiste en Allemagne.

voir également sur le réseau des bibliothèques du Haut-Rhin

voir également sur le site de la galerie Kiwior de Strasbourg

Blumer un maître de l’impressionnisme / Roland Oberlé. – Hirlé, 2010

9782914729901_1_75

Avec ce beau livre d’art qu’il consacre au peintre Lucien Blumer (1871-1946), Roland Oberlé comble une lacune et explore les nombreuses facettes d’une œuvre longtemps injustement tombée dans l’oubli. Lucien Blumer est issu d’une famille d’artistes strasbourgeois. Il appartient à la génération de Spindler et de Hansi.
Elève du peintre allemand Lothar von Seebach, il en hérite le goût pour l’impressionnisme. Il continue sa formation et se perfectionne à Paris où dès 1899, il peut exposer.
Du vieux Strasbourg dont il excelle à restituer la lumière hivernale particulière, l’artiste réalise de nombreux tableaux. Inspiré par la diversité des paysages de sa région et la vie rurale, il peint également abondamment la campagne et ses travaux, le Ried, les bords du Rhin, le Mont sainte Odile.
Au tournant du 20ième siècle, l’artiste s’engagea très activement contre la germanisation à outrance dans le mouvement culturel alsacien et contribua entre autre à la création de la Revue alsacienne illustrée et du Musée alsacien.
On lui doit également des milliers de photographies qui témoignent de la vie quotidienne en Alsace.
Avec sa mise en page soignée et la qualité de ses reproductions, cet ouvrage retranscrit tout le charme, la vitalité et les couleurs d’une œuvre qui s’inscrit dans un lieu et une époque in fine encore si proche de nous.

Voir également sur le réseau des bibliothèques du Haut-Rhin