Archives mensuelles : novembre 2014

Amphibiens et reptiles d’Alsace

 Les amphibiens et les reptiles d’Alsace méritaient bien qu’un site leur soit consacré. L’association BUFO qui œuvre pour la protection de ces espèces dans la région, en propose un particulièrement complet.Un atlas y permet de localiser les différentes espèces. Chacune fait l’objet d’une rubrique de présentation illustrée d’une photographie.

Les bulletins de l’association sont consultables en ligne.

Nombreuses informations sur la vie et les activités de l’association.

Alsace nature

 Le site d’Alsace nature permet la consultation d’une intéressante et belle encyclopédie visuelle des différents milieux naturels de la région Alsace. Chaque milieu naturel est présenté par une photographie. A partir de celle-ci, le visiteur peut découvrir de nombreuses espèces végétales et animales en lien avec leur environnement.

Le site propose également un observatoire des zones humides, mares, étangs, fossés…, ainsi que de l’information sur des actions de protection de la nature.

Musee de l’oeuvre Notre-Dame

Musée de l’Oeuvre Notre-Dame : arts du Moyen âge et de la Renaissance. – Strasbourg : Musées de la ville de Strasbourg, 2013.

 Depuis le XIIIe siècle, les bâtiments de l’œuvre Notre-Dame abritaient la « fabrique » chargée de la collecte et de la gestion des fonds nécessaires à la construction et à l’entretien de la cathédrale de Strasbourg. C’est en 1931, que furent ouvertes au public les quatorze premières salles du musée.

Aujourd’hui, situé à côté du palais des Rohan, le musée de l’œuvre Notre Dame constitue un ensemble architectural remarquable agrémenté d’un jardin gothique.

Ce musée est un des rares musées européens entièrement consacré aux arts de du Moyen Age et de la renaissance.

Son tout nouveau catalogue reflète l’originalité des parcours d’un musée qui confronte les arts à Strasbourg et dans le bassin rhénan de la période romane à la première moitié du XVIIe siècle.

Il est une belle invitation à découvrir ou redécouvrir des artistes majeurs comme le sculpteur Nicolas de Leyde, les peintres Conrad Witz et Hans Baldung Grien ou le maître de la nature morte Sébastien Stoskopff.

Le musée permet également entre autre d’admirer de prêt les originaux des plus belles pièces de la statuaire de la cathédrale, des dessins d’architectes médiévaux uniques, ainsi que de magnifiques vitraux dans une présentation muséographique remarquable.

http://www.musees.strasbourg.eu/index.php?page=musee-ond

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_de_l’%C5%92uvre_Notre-Dame

…trouver ce livre sur Calice 68…

Mémoire ouvrière SACM/Jean-François Hirn

 La SACM, Société Alsacienne de Constructions Mécaniques, fut créée en 1826 par André Koechlin. L’entreprise était connue dans le monde entier pour ses productions de machines textiles, de locomotives, puis ultérieurement de moteurs Diesel. L’entreprise  déclinera à la fin des trente glorieuses et fermera à la fin des années 1990.

Jean-François Hirn a fait le pari audacieux de faire revivre le passé de la SACM au travers des témoignages des salariés qui y ont travaillé. Il en résulte un ouvrage empreint d’une vision essentiellement humaine de la vie ouvrière. Les anciens ouvriers y relatent, leur embauche, leur apprentissage, les cadences, leurs luttes ainsi que le déclin de l’entreprise.

Les nombreuses photographies qui accompagnent le texte sont généralement inédites. Issues de collections particulières ou du fonds la SACM, elles sont essentiellement centrées sur les hommes et les machines.

Nécessaire pour l’échange des expériences et des savoirs entre générations, ce  livre permet enfin de découvrir ce qui se cachait derrière les grands murs de l’usine mulhousienne.

 

sur Calice 68…

1, rue de la fonderie

1, rue de la Fonderie, c’est l’ancienne adresse de la SACM à Mulhouse. Lorsqu’au début des années 1990, Didier Chambon, un salarié de l’usine apprit que la « Giesseraï » allait fermer, il a demandé l’autorisation de photographier les ouvriers à leurs postes de travail. Le photographe a réussi en captant des gestes, des visages, des machines et des bâtiments, à  nous transmettre in extremis quelque chose de l’univers industriel urbain de la fin du 20ième siècle. Lorsqu’il photographiait les travailleurs de La SACM, Didier Chambon leur disait « Soyez fiers, vous faites un travail extraordinaire ». Les magnifiques images en noir et blanc de ce livre constituent un vibrant hommage rendu aux hommes qui ont fait tourner l’emblématique usine mulhousienne.

Les Saints sépulcres alsaciens

 Réalisés à la fin du moyen âge et au début de la renaissance, les Saint sépulcres rhénans sont encore nombreux dans les églises d’Alsace. Ces ensembles monumentaux longtemps délaissés sont pourtant des éléments essentiels et uniques de la statuaire gothique de la vallée du Rhin supérieur.

Marie- Anne Vannier, dans cet ouvrage illustré de photographies originales, fait une présentation des principaux ensembles qui nous sont parvenus, comme ceux de Strasbourg, Vieux-Thann, Kaysersberg, Trois-Epis, ou encore Fribourg-en-Brisgau. Certains ensembles sont complets, certains sont polychromes  comme à Obernai ou Neuwiller-lès-Saverne..

L’auteure montre toute l’originalité de ces réalisations marquées par la mystique rhénane et qui étaient au centre des cérémonies eucharistiques pascales, à l’époque complétées par des mystères et des drames liturgiques. Ces œuvres d’art avaient donc une vocation fonctionnelle inscrite dans le calendrier liturgique. Au fil des siècles cette vocation est tombée dans l’oubli.

Ce livre est l’occasion de découvrir un aspect très longtemps resté méconnu et incompris du patrimoine alsacien.

Marie-Anne Vannier est professeur à l’université de Lorraine et membre l’institut universitaire de France. Elle est spécialiste de la mystique rhénane.

histoire de la langue régionale d’Alsace

 Histoire de la langue régionale d’Alsace/Robert Greib, Jean-Michel Niedermeyer, François Schaffner.- Scérén/Salde, 2013.

 La complexité des relations franco-allemandes ainsi que le centralisme jacobin français ont depuis plus de deux siècles impactés la situation linguistique de l’Alsace. Aujourd’hui encore, le simple fait d’aborder la question des langues régionales suscite encore des jugements hâtifs et réducteurs.

Pour cette histoire de la langue régionale d’Alsace, les auteurs ont retenu quatre époques qui couvrent une période allant de l’antiquité celte à notre époque. La richesse et la complexité de la question de la langue et des parlers en Alsace sont replacées dans l’évolution du contexte et des enjeux culturels et politiques liés à la situation géopolitique particulière de la région en Europe.

L’évolution du vocabulaire, ainsi que  la formation des patronymes et des toponymes sont largement traités. Richement illustré, cet ouvrage est aussi une excellente introduction à l’histoire culturelle et intellectuelle de l’Alsace. Présentés et commentés, les auteurs et les œuvres majeurs de la littérature produite dans la région témoignent de la richesse d’un patrimoine littéraire encore trop souvent considéré comme marginal.

L’histoire n’est pas finie en ce début de XXIe siècle et le dernier chapitre l’ouvrage expose les défis à relever pour un renouveau linguistique sur la rive gauche du Rhin.

FplusD

Ce portail de langues franco-allemand est plus particulièrement destiné à un public de jeunes et d’étudiants. Il donne des informations pour apprendre le français ou l’allemand, sur les systèmes éducatifs, sur le monde du travail, les échanges et séjours, les sorties. De nombreux liens permettent des découvertes aussi bien éducatives que culturelles. Les loisirs ne sont pas oubliés dans ce site qui a pour objectif de promouvoir les liens entre les deux pays sur la base de l’amitié franco-allemande.

 

http://www.fplusd.org

GOETHE institut

Le « Goethe Institut» diffuse au niveau international des informations sur les aspects actuels de la vie culturelle, sociale et politique en Allemagne. Il offre un vaste choix de documents à destination de tous ceux qui s’intéressent à la société allemande ou qui apprennent ou enseignent l’allemand. Le site français du Goethe Institut, très accès sur les échanges entre les deux pays, propose de nombreuses informations culturelles et permet de connaître les offres en matière d’enseignement de l’allemand en France.