Archives de catégorie : bilinguisme et dialecte

Haïkus alsaciens / Lina Ritter. – Arfuyen, 2017

366 haïkus, un par jour pour une année bissextile. C’est en 1965 que furent publiés pour la première fois et à compte d’auteur les Haïkus alsaciens de Lina Ritter. L’originalité de sa poésie tient essentiellement à son traitement du dialecte sundgauvien. Ces haïkus tiennent tout à la fois du collectage et du pastiche note dans son importante  préface à la présente édition le poète Jean-Paul Sorg.

 

 

Traduit pour la première fois de l’alémanique par Jean-Paul Gunstett, ce recueil est aussi l’occasion de découvrir une auteure dont le destin singulier symbolise celui d’une région et d’un peuple déchirés par l’histoire.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Article de Wikipedia sur Lina Ritter

 

 

Tout sur le bilinguisme ! Tous pour le bilinguisme ! / Fédération Alsace bilingue-Verband zweisprachiges Elsass. Allewill, 2017

Contribuer au débat sur la place de la langue et de la culture régionales dans la société alsacienne, convaincre de l’importance et de l’utilité de cette langue et culture régionales, susciter de nouvelles et nombreuses actions en leur faveur : tels sont les principaux objectifs des auteurs de cet ouvrage dirigé par Pierre Klein. La question du bilinguisme en Alsace est abordée ici tant du point de vue des parents d’élèves que de celui de l’action politique, de celui du monde économique que de celui de la culture, de celui des écoles associatives que de celui de la pédagogie du bilinguisme…

Cet ouvrage  fait également le constat d’une détérioration de la situation linguistique en Alsace et se veut un appel à la volonté des alsaciens et des alsaciennes à promouvoir la langue et la culture régionales dans toute leur diversité.

 
Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Le site de la Fédération Alsace bilingue-Verband zweisprachiges Elsass

Iss-zit Glaciation : la leçon d’alsacien / André Weckmann. – SALDE, 2011

« Iss-zit glaciation » est un texte qui s’inscrit dans la  continuation de l’œuvre poétique d’André Weckmann. C’est aussi le dernier texte publié du vivant du poète. La fable est intemporelle et interroge la vision poétique d’un homme qui se tourne vers l’essentiel, la nature dans ce qu’elle a de féérique, mais aussi l’humain et la diversité de ses parlés. En hiver, dans les Vosges du nord, le poète et une touriste antillaise de passage sont projetés dans une aventure onirique orchestrée par Schnalzi, un chamane préhistorique. Tout cela se passe dans un abri sous roche sur une pente du Mont-Saint-Michel près de Saverne. La fable est également une mise en garde contre la glaciation de l’histoire et de la culture d’un peuple.

Le texte est en français, mais La langue qui sous-tend l’écriture est le dialecte alsacien. Avec Weckmann, cette leçon d’alsacien prend une dimension universelle.
André Weckmann qui a vécu l’histoire tragique de l’incorporation de force est décédé en 2012. Il restera celui qui a donné à l’alsacien ses lettres de noblesse.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Voir également l’article de Wikipédia consacré à André Weckmann

Le Barabli : histoire d’un cabaret bilingue 1946-1992 / Ronald Hirlé & Dinah Haust. – Editions Hirlé, 2007

Avec cet ouvrage abondamment illustré, c’est toute la richesse de l’ambiance unique du Barabli que René Hirlé et Dinah Faust sont parvenus à restituer. L’arrivée de ce cabaret satirique alsacien fut au sortir de la guerre un véritable évènement. Le public répondit présent et le succès, jamais démenti, fut immédiat. Autour de Germain, Mario et Dinah, toute la troupe était alors au cœur d’un renouveau culturel sans précédent.

Durant plus de quatre décennies, le Barabli et sa troupe ont avec talent mis en scène les nombreuses facettes de l’Alsace.

 

Voir sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Voir également une vidéo en hommage à Germain Muller

Une Histoire des langues de l’Alsace / Dominique Huck.- la Nuée Bleue, 2015

Interroger les langues parlées et écrites en Alsace passe par un retour sur l’histoire complexe de la région. L’histoire culturelle et évènementielle, mais aussi l’histoire de l’action politique sur les langues pèsent sur l’usage des ces dernières. L’Alsace, placée à la limite des mondes roman et germanique, est caractérisée par l’usage de parlers germaniques hérités des Alamans et des Francs. A partir du XVIIe siècle, le français se répand mais les dialectes et l’allemand restent largement pratiqués jusqu’en 1870. Entre 1870 et 1918, le dialecte est un vecteur des revendications identitaires alsaciennes. Après 1918 et le retour de l’Alsace à la France, les questions linguistiques vont connaître d’autres développements  liés à ce changement d’appartenance politique.

Avec cet ouvrage sans parti-pris, Dominique Huck, professeur de dialectologie et de sociolinguistique à l’Université de Strasbourg, éclaire le destin singulier de l’Alsace et de ses langues.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Causeries : sur la langue et la littérature d’Alsace / Paul Lévy. – SALDE, 2015

En 1929, l’historien et linguiste alsacien Paul Lévy proposait sur la toute nouvelle Radio Strasbourg-Brumath une série de « Causeries sur la langue et la littérature d’Alsace ». Ces causeries d’une quinzaine de minutes chacune, à l’origine en allemand, abordaient divers sujets concernant les parlers alsaciens, mais également la toponymie et les patronymes.
Une introduction bibliographique présente la vie et l’œuvre de Paul Lévy, auteur d’une importante  » Histoire linguistique d’Alsace et de lorraine « .

 

 

Le but des causeries qui ne manquaient pas d’humour était « d’amuser en instruisant et d’instruire en amusant ».

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Voir également l’article de Wikipedia consacré à Paul Lévy

 

Ab ens Morn … Vers nos lendemains André Weckmann/ dir. Armand Peter . – BF, 2015

Le poète André Weckmann (1924-2012) est un romancier et poète alsacien qui a produit des œuvres tant en dialecte, qu’en allemand et en français. Jeune incorporé de force dans la Wehrmacht, il fut blessé en Ukraine. Cette expérience lui inspira « Les Nuits de Fastov » paru en 1968. Ce livre inaugure une œuvre très importante dont on n’a pas encore mesuré toute l’ampleur.
Pour lui rendre hommage, l’éditeur Armand Peter qui fut également son fidèle ami a publié cet important ouvrage consacré au poète alsacien.
André Weckmann publia une cinquantaine d’ouvrages et réalisa des films et des pièces radiophoniques. Révolté contre le mensonge sous toutes ses formes, le poète s’engagea pour de nombreuses causes. Il fut un militant infatigable de la langue et de la culture alsacienne.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Voir également l’article sur Wikipedia consacré à André Weckmann

 

Atlas linguistique de l’Alsace

Les recherches sur les dialectes alsaciens ont donné lieu dans la seconde moitié du vingtième siècle à une importante collecte de données. Ce site créé par le département de dialectologie alsacienne et mosellane de l’Université de Strasbourg permet une consultation de l’ensemble des archives écrites, sonores et photographiques constituées entre 1953 et 2008.
Le site donne accès à deux espaces spécifiques. L’un est plus spécialement destiné au public des chercheurs, l’autre intéressera un public plus large intéressé par la richesse et la diversité du  patrimoine linguistique régional.

Visitez le site de l’Atlas linguistique de l’Alsace

histoire de la langue régionale d’Alsace

 Histoire de la langue régionale d’Alsace/Robert Greib, Jean-Michel Niedermeyer, François Schaffner.- Scérén/Salde, 2013.

 La complexité des relations franco-allemandes ainsi que le centralisme jacobin français ont depuis plus de deux siècles impactés la situation linguistique de l’Alsace. Aujourd’hui encore, le simple fait d’aborder la question des langues régionales suscite encore des jugements hâtifs et réducteurs.

Pour cette histoire de la langue régionale d’Alsace, les auteurs ont retenu quatre époques qui couvrent une période allant de l’antiquité celte à notre époque. La richesse et la complexité de la question de la langue et des parlers en Alsace sont replacées dans l’évolution du contexte et des enjeux culturels et politiques liés à la situation géopolitique particulière de la région en Europe.

L’évolution du vocabulaire, ainsi que  la formation des patronymes et des toponymes sont largement traités. Richement illustré, cet ouvrage est aussi une excellente introduction à l’histoire culturelle et intellectuelle de l’Alsace. Présentés et commentés, les auteurs et les œuvres majeurs de la littérature produite dans la région témoignent de la richesse d’un patrimoine littéraire encore trop souvent considéré comme marginal.

L’histoire n’est pas finie en ce début de XXIe siècle et le dernier chapitre l’ouvrage expose les défis à relever pour un renouveau linguistique sur la rive gauche du Rhin.

FplusD

Ce portail de langues franco-allemand est plus particulièrement destiné à un public de jeunes et d’étudiants. Il donne des informations pour apprendre le français ou l’allemand, sur les systèmes éducatifs, sur le monde du travail, les échanges et séjours, les sorties. De nombreux liens permettent des découvertes aussi bien éducatives que culturelles. Les loisirs ne sont pas oubliés dans ce site qui a pour objectif de promouvoir les liens entre les deux pays sur la base de l’amitié franco-allemande.

 

http://www.fplusd.org