Archives de l’auteur : Stéphane POULET

La Neustadt de Strasbourg : un laboratoire urbain 1871-1930. – Lieux dits, 2017

Durant longtemps, l’architecture strasbourgeoise de  l’époque du Reichsland a été dénigrée tant par les habitants que par les spécialistes. La Neustadt constitue pourtant une page majeure de l’histoire urbaine de Strasbourg. Le chantier de ce quartier permit presque de tripler la surface de la ville. Cette extension nécessita près de 50 ans de travaux et mobilisa environ 800 maîtres d’œuvres. Souvent grandiose le nouveau quartier ne manque pas d’homogénéité alors que les façades et les villas Jugndstil lui confèrent un charme indéniable.

 
Richement illustré, cet ouvrage reprend l’étude très complète menée par l’Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Grand Est.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Article Wikipédia sur la Neustadt de Strasbourg

Haïkus alsaciens / Lina Ritter. – Arfuyen, 2017

366 haïkus, un par jour pour une année bissextile. C’est en 1965 que furent publiés pour la première fois et à compte d’auteur les Haïkus alsaciens de Lina Ritter. L’originalité de sa poésie tient essentiellement à son traitement du dialecte sundgauvien. Ces haïkus tiennent tout à la fois du collectage et du pastiche note dans son importante  préface à la présente édition le poète Jean-Paul Sorg.

 

 

Traduit pour la première fois de l’alémanique par Jean-Paul Gunstett, ce recueil est aussi l’occasion de découvrir une auteure dont le destin singulier symbolise celui d’une région et d’un peuple déchirés par l’histoire.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Article de Wikipedia sur Lina Ritter

 

 

Chronik meiner Strasse / Barbara Honigmann. – Hanser, 2015

Arrivée de Berlin-Est en 1984, Barbara Honigmann raconte dans « Chronik meiner Strasse » son quotidien dans la rue qu’elle habite depuis des années à Strasbourg. La rue et le quartier ne sont pas particulièrement attrayants. Ici, il n’y a ni jardins publics, ni Parlement européen, ni de Cathédrale. Elle écrit sur ses voisins qui viennent de tous les coins du monde. Ce sont principalement des migrants juifs, arabes, turcs, kurdes, pakistanais, iraniens, africains et asiatiques. Barbara Honigmann mêle à son récit des souvenirs personnels et des réflexions sur les grands et petits évènements qui ont marqué sa vie.

 
Barbara Honigmann est née à Berlin-Est, dramaturge et écrivain,elle a reçu en Allemagne de nombreux prix littéraires dont le prestigieux prix Kleist en 2000.

Voir également l’article de Wikipedia consacré à Barabara Honigmann

L’art de l’enfance Tomi Ungerer 1935-1953. – Musées de la Ville de Strasbourg, 2017

Entre 1935 et 1953, Tomi Ungerer a réalisé 600 dessins. Ceux-ci furent soigneusement collectés par sa mère au fil des ans. Dès les premiers dessins, la vie quotidienne constitue un motif central. La guerre inspirera le jeune Tomi jusqu’en 1945. Ses dessins de la période 1940-1945 constituent un témoignage graphique incomparable sur l’occupation et la guerre en Alsace. Mais au-delà de l’aspect documentaire tous ces dessins d’enfance montrent surtout toute la richesse d’inspiration d’un grand dessinateur en devenir.

 

Cet ouvrage accompagnait l’exposition « L’Art de l’enfance » présentée en 1917 au Musée Tomi Ungerer.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Découvrir la collection Ungerer sur le site du Musée Ungerer de Strasbourg

La Guerre des loups : l’enfer du Lingekopf : Victor Lepointe, 2017

Si les sommets vosgiens montrent encore les stigmates des combats qui s’y sont déroulés en 1915, qu’en est-il de la mémoire des hommes qui se sont âprement battus dans une apocalyptique guerre de montagne qui fit au Linge plus de 17000 morts ?  Cette bande dessinée parvient à retranscrire de façon réaliste et élégante l’enfer des Chasseurs alpins engagés au « Lingekopf » sur les hauteurs de la Vallée de Munster.

Victor Lepointe, l’auteur et illustrateur du récit, est natif de la Marne. Pour sa première bande-dessinée il s’est appuyé sur une solide documentation. Le résultat est incontestablement une très belle réussite.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Site de la Bataille du Linge

La Vallée de Munster et les Vosges centrales : guide touristique / Jean Bresch. – Degorce, 2017

Cette réédition du Guide du touriste de Jean Bresch donne l’occasion de découvrir la vallée de Munster telle qu’elle était en 1871. L’industrie y était alors en plein essor tandis que la nature restait pittoresque et voilée de mystère. L’ historien folkloriste Gérard Leser  a préfacé et annoté le texte de Jean Bresch, qui du fait des vicissitudes de l’histoire parût en français à Colmar en 1871 alors que l’Alsace redevenait allemande.

L’ouvrage est enrichi de nombreuses cartes postales, d’illustrations et de photographies anciennes et contemporaines

 

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Article de Robert Schmitt consacré à Jean Bresch

La sorcellerie au XVIe et au XVIIe siècle particulièrement en Alsace / Rodolphe Reuss. – Degorce, 2017

Rodolphe Reuss (1841-1924), un des grands historiens de l’Alsace, s’est donné pour but  après les évènements tragiques de 1870-1871 de faire le point sur la question de la sorcellerie et plus particulièrement de la sorcellerie en Alsace. L’auteur réussit à livrer entre autres une synthèse claire des différentes étapes qui menaient de la dénonciation à la condamnation à mort en passant par les aveux.

Cet ouvrage qui est aujourd’hui un ouvrage de référence sur le sujet est d’une lecture aisée. La présente réédition est illustrée de nombreuses gravures sur bois ainsi que d’une préface de de l’historien-folkloriste Gérard Leser.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Visitez le site de la Maison des sorcières de Bergheim (Haxahus)

Nazisme, science et médecine. – Glyphe, 2015

En 1988 aux Etats-Unis, des scientifiques s’émeuvent pour la première fois de l’utilisation de données provenant d’expérimentations humaines réalisées au camp de concentration du Struthof en Alsace. Cet ouvrage fait suite à un colloque organisé à Strasbourg en 2005 sur la question de la pratique de la médecine aux prises avec le nazisme. Il interroge notamment le rôle de la¨Reichsuniversität Strassburg dans le programme de recherche à partir d’expérimentations humaines. Le livre croise des regards français et allemands sur les crimes et les responsables de ces terribles expérimentations qui étaient des médecins parfaitement reconnus comme scientifiques dans le contexte de l’époque.

Dans la deuxième partie de l’ouvrage des témoignages et des approches historiques récentes, permettent derrière les chiffres de mettre des noms aux victimes de la recherche biomédicale entre 1941 et 1945.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Le site du camp de concentration du Struthof en Alsace

Tout sur le bilinguisme ! Tous pour le bilinguisme ! / Fédération Alsace bilingue-Verband zweisprachiges Elsass. Allewill, 2017

Contribuer au débat sur la place de la langue et de la culture régionales dans la société alsacienne, convaincre de l’importance et de l’utilité de cette langue et culture régionales, susciter de nouvelles et nombreuses actions en leur faveur : tels sont les principaux objectifs des auteurs de cet ouvrage dirigé par Pierre Klein. La question du bilinguisme en Alsace est abordée ici tant du point de vue des parents d’élèves que de celui de l’action politique, de celui du monde économique que de celui de la culture, de celui des écoles associatives que de celui de la pédagogie du bilinguisme…

Cet ouvrage  fait également le constat d’une détérioration de la situation linguistique en Alsace et se veut un appel à la volonté des alsaciens et des alsaciennes à promouvoir la langue et la culture régionales dans toute leur diversité.

 
Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Le site de la Fédération Alsace bilingue-Verband zweisprachiges Elsass

Hautes-Vosges le pays des chamois / Jean-Marie Chipot. –Vent d’est, 2016

Le chamois des hautes-Vosges ne pouvait laisser indifférent le photographe animalier Jean-Marie Chipot. Symbole des hautes montagnes, le chamois n’est présent dans massif vosgien que depuis une cinquantaine d’années. Pour son troisième livre, le photographe a rassemblé pour notre plus grand plaisir de magnifiques images prises souvent très tôt le matin sur les chaumes.  Chez Jean-Marie Chipot, la qualité du travail photographique est essentiellement liée au choix de  la lumière et du cadrage lors des  prises de vues.

 

 
Ce livre constitue également un hommage visuel exceptionnel au massif des Hautes-Vosges et à ses sommets aux paysages contrastés.

Voir également sur le site des bibliothèques du Haut-Rhin

Le site du photographe Jean-Marie Chipot